C’est quoi un diplome Bachelor ?

Focus : Le cycle Bachelor

Le Bachelor est un programme de formation de premier cycle s’étalant sur trois ou quatre ans et qui permettra d’ouvrir de larges possibilités aux étudiants en local mais aussi et surtout à l’international.

Accessible après le Bac, cette formation à vocation commerciale et managériale, prépare soit à l’entrée dans la vie active, soit à la poursuite d’études en Master.

Inscrit dans le modèle LMD-Licence,Master, Doctorat-de niveau Bac+3, ce diplôme est directement reconnaissable par les entreprises pour ses spécificités qui le différencient de la licence. Son point fort ? Offrir un emploi du temps parfaitement réparti entre la France et l’étranger, en alternant sur trois ou quatre ans les stages et échanges au sein d’entreprises et d’universités partenaires.

Ces deux articles vous permetent d'en savoir davantage sur le diplome bachelor :

Le Bachelor en France

Pratiquement inconnu il y a une demi-douzaine d’années, le Bachelor connait un essor sans précédent, d’une part  auprès des étudiants, d’autre part du côté des écoles de commerce et de management françaises ! Mais pourquoi un tel engouement ? L’explication est simple : le Bachelor présente une réelle alternative pour les bacheliers souhaitant poursuivre leurs études supérieures, d’un côté ça leur évitera deux ou trois très rudes années à passer en Classes Préparatoires, afin d’intégrer (après un concours) une grande école de commerce, et de l’autre, leur épargner les trois années à dérouler à l’université dans le cursus d’une licence avec un vrai risque d’échec !

Ce diplôme est encore assez peu répandu en France, même si de plus en plus d’écoles de commerce et de management le proposent dans leur cursus. En effet, le Bachelor privilégie énormément la dimension internationale des enseignements qui y sont administrés,  afin de former des managers opérationnels très rapidement et pouvant évoluer dans un milieu en mutation incessante.

Pour qui ?

Le Bachelor est accessible après le Bac (série générale ou technologique) ou après un bac+2 en admission parallèle. Ceci dit, l’admission se fait généralement en plusieurs étapes : étude du dossier ensuite des épreuves écrite et orales (synthèse, culture générale, langue...) sont prévues. En effet, nombreuses sont les écoles qui organisent des concours d’entrée et qui se sont regroupées en plusieurs banques d’épreuves communes, notamment,  ATOUT+3 (13 écoles), concours Bachelor EGC (26 écoles) et concours Ecricome (6 écoles).

Néanmoins, le dossier scolaire ainsi que les appréciations des professeurs peuvent avoir un impact important sur la décision finale.

Bachelor VS Marché de l’emploi

bachelor

Après l’obtention de son diplôme, il est tout à fait possible de trouver un emploi, en effet,  d’après une étude récente, 90% des diplômés de Bachelor souhaitant travailler, trouvaient un poste dès la sortie d’école. Mais le Bachelor permet aussi de poursuivre ses études, notamment en France ou à l’étranger, puisqu’à la base les formations sont orientées vers l’international et qu’une partie des cours peut être suivie dans une école partenaire à l’étranger. D’après la même étude,  43% des diplômés souhaitent effectivement opter pour un cycle Master, après l’obtention de leur Bachelor.

Les cycles bachelors sont en adéquation parfaite avec le marché de l’emploi et permettent une intégration relativement rapide dans le monde du travail, car ils répondent convenablement  aux besoins tangibles et aux exigences sélectives des recruteurs.

 Certes, le Bachelor est un cursus de formation complètement différent des autres parcours et met au centre de ses objectifs l’internationalisation et la professionnalisation, en imposant un passage obligatoire par les cours en anglais, mais que les entreprises françaises et multinationales apprécient spécialement. En effet, les recruteurs sont en permanence à la recherche de jeunes diplômés pour des postes de middle-management, dans des services très variés, notamment, dans le Marketing, les Ressources Humaines ou le Commercial, favorisant les profils opérationnels, réactifs et surtout autonomes. Et donc l’assurance pour les lauréats  des différents Bachelors, de trouver un emploi rapidement, tout en gardant à l’esprit qu’à Bac+3 ou Bac+4, on ne perçoit pas le même salaire qu’à Bac+5...

Pratiquement toutes les écoles françaises proposant des cycles Bachelors, prévoient des stages pratiques en entreprise dès la première année et une troisième année en alternance, ce qui permettra une prise en charge des frais de scolarité par l’entreprise et à l’étudiant de se familiariser assez rapidement avec le monde du travail.

Enfin, le Bachelor a le mérite de booster l’employabilité, par son aspect polyvalent tout en offrant une expertise aux diplômés.